KIMYA

Performed in Sofar Paris

Kimya est un mot aux racines millénaires, qui résonne dans différentes cultures par-delà le temps. Dans le monde arabe, en Iran, en Azerbaïdjan et en Grèce, kimya signifie alchimie. L’alchimiste désignait autrefois le savant en quête d’une formule capable de transformer un alliage métallique en or. C’est cette métaphore que filent Amir Amiri et Olivier Marin et Romeo Montéo à travers leur musique aux sonorités mêlées, fruit d’une rencontre entre Santur et Alto,et Percussion entre Orient et Occident, qui porte vers des univers inexplorés. Les créations et adaptations des deux musicens, imprégnées de motifs traditionnels retravaillés dans une approche résolumment contemporaine, sont comme des ponts entre cultures anciennes et temps présents. Bien que le duo comprenne un instrument perse, le santur, les pièces de Kimya ne ressortent pas uniquement à la nature modale de la musique classique persane : les deux musiciens composent des passages interchangeables en mettant l'accent sur les notes pivots de la gamme. D’ordinaire, le santur est un instrument modal, qui ne peut produire ni modulation ni notes accidentelles. Celui d’Amir Amiri a pourtant était modifié, de façon à être doté de ponts mobiles. Grâce à cette nouvelle technologie, son instrument est désormais en mesure de changer d'accordage et d'accéder à tous les modes souhaités en quelques secondes seulement.

No videos are available yet for KIMYA